Le Monde de Fanfan Li

PERGRINATION 1


中文shou_ye.html
ENFirst.html
FR premiere.html

PERGRINATION 1

 

Huit panneaux montrent le bambou dans chaque situation de son propre temps. Tous les panneaux sont liés entre eux par une ligne brisée, une pente qui est raccordée entre les tableaux, ainsi qu’entre le premier et le dernier : comme un voyage, un pont qui lie le monde, une renaissance perpétuelle (éternel recommencement)…

Le choix du bambou s’explique d’abord par un souvenir d’enfance de Fanfan Li : depuis sa tendre jeunesse, elle voyageait avec son père, journaliste écrivain, notamment dans le pays Guangzhou (Sud de la Chine) où elle se promenait dans les forêts de bambou, immensité inatteignable pour une enfant (d’où l’absence de représentation des sommets de bambou dans ses œuvres).

dimension totale des 8 panneaux : H 1430 cm x L 9870 cm

Il est évidemment aussi choisi pour sa symbolique puisqu’il est fort apprécié en Chine. Dans la tradition bouddhique, il est synonyme de bienveillance et de modestie car il est creux. Tel le roseau, il plie mais ne se rompt pas et se redresse toujours, il est donc la représentation de la constance, de la résistance et de la capacité d’adaptation au temps et à la vie (le progrès car il ne cesse de grimper). Les rejets qui le composent sont porteurs de l’idée de fertilité, de bonheur familial.